Lëtzebuerger Konschtpräis 2024. Hommage à Marc Henri Reckinger

Beaux-Arts

À l’automne, c’est à titre posthume que nous rendrons hommage à Marc Henri Reckinger (1940-2023).



Formé à Bruxelles, Vienne et Paris, Reckinger fait figure de pionnier sur la scène artistique luxembourgeoise. Fin des années 1960, ce professeur d’éducation artistique cofonde les deux principaux mouvements artistiques contestataires: la Konsdrëffer Scheier, puis la Arbeitsgruppe Kunst (1968), rebaptiséé Initiative 69. Animé d’un esprit libertaire et d’un souffle anticonformiste, il est parmi les premiers à explorer des voies d’expression peu courantes au Luxembourg telles le pop art, le hard-edge et l’art conceptuel. Mû par une conscience humaniste et un militantisme socialiste qui lui feront faire une incursion politique à gauche toute, il revient à sa pratique artistique fin des années 70 en poursuivant une approche « réaliste », dénuée de filtre et de distance : chez Reckinger, le message est sans détour, accessible à tous et pugnace. Ses œuvres sont criantes de rébellion – contre les injustices sociales, contre l’appétit capitaliste, contre le système établi, voire contre l’establishment, même en art.

Appelé à honorer d’une exposition le lauréat du Lëtzebuerger Konschtpräis, prix bisannuel des arts visuels décerné par le ministère de la Culture, le musée va présenter une sélection d’œuvres emblématiques de l’engagement farouche qui animait Marc Henri Reckinger. Venez découvrir l'univers de ce lanceur d’alertes avant l’heure et voyez comme l’homme et l’artiste ne font qu’un, mettant sans relâche l’art au service du combat.

Tarif :
7€

En savoir plus

Informations pratiques

Adresse

Musée national d'histoire et d'art
Marché-aux-Poissons -
L-2345 LUXEMBOURG

Téléphone

Site internet

Carte

Contenu délivré par Echo.lu - Informations sous réserve de modification et sans engagement !

Pour annoncer votre évènement (ayant lieu sur le territoire de la capitale), enregistrez-le sur Echo.lu et nous le reprenons dans notre agenda.

https://www.echo.lu