Mudam_Hana-Miletic_07-06-22_948_main

Hana Miletić

Hana Miletić

Pour le Foyer, Hana Miletić (1982, Zagreb) a conçu un pavillon éphémère, installé pour sa première version dans l’espace public à Bruxelles, durant le festival Precarious Pavilion, en 2018. Pensé comme un espace intime au sein d’un lieu plus vaste, il est ouvert aux visiteurs et accueille durant l’exposition une programmation variée d’événements. Les dimensions de ce volume et son positionnement dans l’espace ont été pensés en contrepoint de l’escalier monumental. Sa conception privilégie la facilité d’assemblage d’une ossature tubulaire et la légèreté du tissu qui l’habille. Le motif en damier gris et blanc est quant à lui repris du calque servant de repère dans Photoshop, un logiciel permettant le traitement digital des photographies, ainsi que de la grille utilisée par les tisserands pour réaliser les motifs. Ce lien étroit entre la matérialité du tissage et la texture des clichés numériques est au coeur de la pratique de Hana Miletić. Photographe de formation, celle-ci s’est orientée vers la réalisation d’oeuvres textiles depuis 2015. Les parois du pavillon ont ainsi été exécutées grâce à un métier Jacquard semi-automatique, l’ancêtre du premier ordinateur. En ayant recours à un mode de tissage lâche et grâce à la souplesse des pans de tissu, l’artiste infléchit l’esthétique binaire et sérielle de la grille normative.

C’est également le moyen de production de Softwares (2019), l’une des deux œuvres – avec Materials (2020) – données au musée et qui ont été glissées par l’artiste dans le parcours des 25 ans de la Collection Mudam. À chaque fois, elle s’est appuyée sur sa documentation photographique, qui rassemble les divers dégâts et transformations observés dans l’espace public. Il s’agit ici des vitres d’une fenêtre endommagée de voiture et d’une porte, toutes deux consolidées à l’aide d’adhésif, dont elle n’a repris que la forme de la réparation bricolée. Sensible au contexte socio-économique dans lequel sont prélevées ces formes, elle porte également une grande attention à l’origine des matériaux et la façon dont ils sont transformés, privilégiant une approche éthique et écologique des sources d’approvisionnement. D’apparence souvent fragile, son travail est aussi la preuve d’un engagement en faveur de la notion du soin et de la réparation.

Informations pratiques

Adresse

Mudam Luxembourg – Musée d'Art Moderne Grand-Duc Jean
3 Park Dräi Eechelen
L-1499 LUXEMBOURG

Quand

Du samedi 21.05.2022 au dimanche 18.09.2022

Tarifs

Erwachsene, Adults, Adultes 8 €
Mittwoch 18h00–21h00, Wednesday 18h00–21h00, Mercredi 18h00–21h00 0 €
– 26 Jahre, Gruppen (min. 15 Personen), – 26 years & groups (min. 15 persons):, – 26 ans & groupes (min. 15 personnes) 5 €
Kulturpass, Kulturpass, Kulturpass 0 €
– 21 Jahre, – 21 years, – 21 ans 0 €
Studierende – 26 Jahre, Students – 26 years, Etudiants – 26 ans 0 €

Carte

Contenu délivré par Echo.lu - Informations sous réserve de modification et sans engagement !

Pour annoncer votre évènement (ayant lieu sur le territoire de la capitale), enregistrez-le sur Echo.lu et nous le reprenons dans notre agenda.

https://www.echo.lu