Autres activités cinéma

D'EISENSTEIN À LYNCH - LEÇON 3 : OZU (UNIVERSITÉ POPULAIRE DU CINÉMA)

18.12.2017

Cinémathèque de la Ville de Luxembourg

Quand

lundi 18 12 2017: 19h00

A propos de l'évènement

D'Eisenstein à Lynch : 10 auteurs pour 10 idées du cinéma
L'Université Populaire du Cinéma : The fastest way to become the smartest cinephile on earth !
LEÇON 3 < VIDE : OZU >
Ou comment le cinéma célèbre la vie par le videPar Diane Arnaud (critique et maître de conférences en esthétique filmique, Université Paris Diderot)
Ciné-conférence ponctuée d'extraits de films / en langue française / 60'

« Devant les films de Yasujirô Ozu, difficile de ne pas être emporté par la beauté des plans montrant des natures mortes, des maisons japonaises ou des paysages alentour vidés de présence humaine. Rien ne se passe en apparence à l'intérieur de ces cadrages fixes qui durent plus longtemps qu'à l'accoutumée. Et, pourtant, l'émotion nous envahit. Car le vide est plein de sens dans le cinéma d'Ozu. Il va s'agir dans notre exposé d'analyser comment cette forme visuelle fait écho au passage du temps, aux épreuves mais également aux joies de la vie de famille. L'esthétique inventée par le cinéaste a l'art d'allier le trivial au solennel, la banalité au drame. Ozu fait comprendre par la puissance d'évocation du vide que l'inéluctable disparition des êtres chers fait partie des choses de l'existence. Une leçon de vie et une leçon de cinéma. » (Diane Arnaud)>  Interlude « finger food & meet the prof »

> Le Goût du saké
Sanma no aji Japon /1962 / vostf / 113' / De : Yasujiro Ozu Avec Chishû Ryû , Shima Iwashita , Keiji Sada

« Le dernier film d'Ozu. Une chaise vide suffit à exprimer le poids de la solitude. Le récit obéit à un mouvement intérieur, à des signes révélant le vide de l'existence et le néant de la mort. Parvenu au dépouillement le plus extrême, Ozu a disparu en gardant son secret : pourquoi le dépouillement, dénué de toute émotion apparente, arrive-t-il à nous bouleverser ? » (TéléramaFilms-clés
Pour approfondir les leçons, la Cinémathèque programme une série de projections supplémentaires de films-clés tous les dimanches soir à 20h30.

Autres films-clés illustrant « Vide : Ozu » :
07 / 01 Printemps tardif / Japon / 1949 / Yasujiro Ozu
14 / 01 Voyage à Tokyo / Japon / 1953 / Yasujiro Ozu
21 / 01 Bonjour / Japon / 1959 / Yasujiro Ozu
28 / 01 Fin d'automne / Japon / 1960 / Yasujiro Ozu
Retour à l'agenda

Localisation

Adresse

Cinémathèque de la Ville de Luxembourg